Larguée

Publié le par Noémie

C'est le premier mot qui me vient pour décrire mon état d'esprit depuis quelques semaines. Et encore plus ces jours-ci.

Je n'y arrive plus, je ne peux plus garder la tête hors de l'eau. Je n'ai qu'une envie c'est de me laisser couler.

"C'est pas bien de broyer du noir", "tu verras comme vous serez heureux après", "vous avez fait le plus dur", "faut garder espoir" ,etc ... les mots que les gens autour de moi me disent ne m'atteignent plus. C'est pas très gentil ce que je dis, je sais, mais je n'ai plus la force de faire semblant ou de dire que j'y crois.

Je n'ai qu'une envie c'est laisser libre court à ma détresse, à ma rage, à mon sentiment d'injustice ou à mes larmes. Marre de faire semblant ou de me forcer à soutenir les autres alors que je me demande comment je fais pour réussir à me lever tous les matins.

C'est sûrement égoïste comme réaction mais là, au bout de 8 années à essayer être mère, j'avoue être vidée et avoir besoin de le coucher sur papier (virtuel dans ce cas précis).

Même si j'arrive encore à éprouver de la joie quand nos proches deviennent parents, mon cœur se déchire chaque fois un peu plus. Et je me demande surtout combien de temps je vais encore pouvoir supporter tout ça.

Ce silence pesant de notre OAA, du VN ou même de notre CG, je ne peux plus.

Le fait que nous devions refaire un nouvel agrément,je le vis comme un échec personnel. Je sais que je n'y suis pour rien mais c'est tout de même mon ressenti.

Bon, sur cet article hyper positif et plein de joie de vivre, je vous souhaite une bonne journée.

Larguée

Commenter cet article

marie 06/12/2013 10:06

Bonjour,
Je découvre ton blog. Notre fils est avec nous depuis 2 ans. Nous l'avons attendu 6 ans entre la demande d'agrément et notre rencontre. Les mois passent vite maintenant qu'il est là mais cette attente, je ne l'ai pas oubliée. Nous avons aussi refait un 2ème agrément pour le voir arriver 3 mois + tard :-) Nous sommes nombreux à devoir refaire un 2ème agrément, je l'ai aussi vécu comme une injustice. Pourtant, c'est toute ta volonté de devenir maman, ton courage, votre persévérance à 2 dans ce projet qui sont dans cette 2ème procédure.
Je te souhaite des moments + doux, + sereins et enfin de rencontrer ton enfant. VITE !!!!!

Marie maman de Raphaël

Myriam, Aldo, Elyna 29/11/2013 09:26

pfffff je ne découvre que maintenant ton article ......
tes mots, ce ressentit, cette tristesse, cette lassitude, j'ai l'impression de lire mes mots de novembre et décembre 2007.....quand je n'en pouvait plus de cette pu%/!! d'attente .......
Accroches toi, accrochez vous ........

cécile 23/11/2013 08:45

Cette attente est une torture et tu as le droit de le dire, le crier, le hurler... Celles et ceux qui sont passés par là te comprennent! Votre parcours est plus que difficile mais n’abandonne pas. D. ne vous a pas dit que c'était fichu, alors accrochez-vous.
On est avec vous...
Cécile

virginie 19/11/2013 12:33

Je comprends aussi ton état d'esprit. Je l'ai connu, j'ai aussi sombré parfois mais il y a un bout à ce tunnel même si c'est tellement légitime d'en douter.
Recommencer un agrément cela doit être si frustrant mais il faut continuer à y croire.
Près de 10 ans d'attente pour être maman... je l'ai vécu mais j'y suis arrivé et je te le souhaite aussi du fond du coeur.
Prendre un peu de large par rapport à tout ça c'est parfois nécessaire mais pour terminer sur un e note positive moi aussi : le bonheur est au bout et largement à la hauteur du désespoir qu'on a connu avant !
Amicalement
Virginie et ses trésors de Chine

nissa 17/11/2013 14:40

Je me sens bien démunie pour te répondre... Te dire que je suis là (ça te fait une belle jambe hein... Puis tu t'en moques, tu ne bosses pas au Lido...)
Te tendre mon épaule et... j'aimerais bien papoter avec toi, avec une tasse de thé devant la cheminée...
Et avec Béa aussi, mais elle le sait...
Je t'embrasse