Enorme opération contre un trafic d’enfants en Chine: 600 arrestations

Publié le par Noémie

La police chinoise a démantelé deux vastes réseaux de trafic d’enfants actifs dans 10 provinces et arrêté plus de 600 suspects, a annoncé mercredi le ministère de la Sécurité publique, évoquant «la plus grande victoire jamais remportée» contre les trafiquants.
Cette opération d’envergure -- elle a mobilisé 5.000 policiers et a duré de longs mois -- a permis de sauver 178 enfants, a précisé le ministère dans un communiqué sur son site internet.
Les enlèvements et le trafic d’enfants sont très répandus en Chine et en partie explicables par la politique de l’enfant unique et l’insuffisance d’encadrement des adoptions.
La police du Sichuan a obtenu des informations sur un réseau de trafiquants dans cette province du centre-ouest après un banal accident de la circulation en mai dernier, a expliqué le ministère.
Ensuite, en août, la police de la province du Fujian (sud-est) a mis au jour un deuxième réseau pratiquant le trafic d’enfants à grande échelle.
Après une longue période de collecte d’informations, la police a lancé une offensive conjointe le 30 novembre dans 10 provinces et arrêté 608 trafiquants présumés.
Les 178 enfants qui ont été libérés ont été pris en charge par des agences spécialisés avant de retrouver leurs familles.
La politique de l’enfant unique a créé en Chine un net excédent de garçons, qui peuvent se retrouver victimes de trafic en zones rurales.
Les lois régissant l’adoption, en raison de leur flou, permettent également au trafic d’enfants de prospérer lorsque des couples n’ont pas réussi à enfanter un garçon dans un pays où avoir une descendance mâle reste prioritaire.
(source :estrepublicain)

Publié dans L'attente et le reste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie 07/12/2011 12:15


bonjour, pourriez vous nous donner la date de parution de cet article afin que je le recupère;


bel anniversaire!!!


Annie du 70

Noémie 07/12/2011 13:54



bonjour annie, je l'ai lu sur le net ce matin donc ça paraitra surement dans l'édition papier de demain ;-)