Le duo de choc 2ème partie : Stéphanie

Publié le par Noémie

Oui oui, vous avez bien lu : Stéphanie ... alors que beaucoup s'attendaient à découvrir le prénom du futur parrain, je vous dévoile le prénom de la 2ème marraine.

 

Ainsi, notre oisillon n'aura pas UNE marraine formidable mais bien DEUX! Quelle chance il va avoir ce petit ! Toujours dans un souci d'entourer notre enfant des meilleures personnes qui soient, nous avons décidé de lui donner deux marraines, au lieu du traditionnel couple "parrain/marraine".

En fait, ce qui a guidé notre décision, c'est simplement l'amour que nous portons à nos soeurs et l'envie de les intégrer à 100000% dans la vie de notre enfant. 

 

Stéphanie est donc la soeur aînée de Chérichou. Même s'ils ont un parcours semé d'embûches, ils ont maintenant trouvé leur équilibre . La vie n'a pas été rose pour Stéphanie mais elle a toujours su revenir auprès de son frère et il a pour elle une infinie tendresse. Quand il est un moment sans avoir de ses nouvelles, il ressent le besoin de l'appeler ou de lui envoyer un petit message. Tout comme c'est toujours avec joie qu'il voit le numéro de sa soeur s'afficher lorsque le téléphone sonne.

C'est auprès de sa grande soeur qu'il prend conseil, ce qu'elle dit a énormément d'importance pour lui et c'est à elle qu'il pense en premier quand nous recevons une nouvelle de l'OAA.

 

Sans compter qu'elle est d'une gentillesse incroyable et que je me suis toujours sentie à l'aise avec elle. Elle m'a accueillie à bras ouverts il y a 10 ans, même si à cette époque elle vivait des choses très difficiles. Nous ne lui avons jamais rien caché de nos difficultés à avoir un enfant, de notre souhait d'adopter. Elle s'est engagée tout de suite à nos côtés et attend avec nous que cette histoire trouve enfin son heureux dénouement.

A Noel 2010, elle m'a offert le livret "l'histoire de ton adoption", qui va me permettre de raconter à notre petit bout son histoire. C'est révélateur de l'intérêt qu'elle portait déjà à notre enfant.

 

Depuis que nous sommes sur le chemin de l'adoption, nos routes ont croisé celles de gens adorables mais elles se ston aussi séparées de celles de personnes qui nous entouraient avant. Nous avons fait (malgré nous parfois) un tri dans nos relations. Alors nous chérissons encore plus le soutien et l'amour que nous transmets Stéphanie ( et son chéri) sur ce douloureux parcours.

 

Quand Chérichou était tout bébé, Stéphanie (âgée alors de 4 ans 1/2) allait le chercher dans son lit et le prenait avec elle pour le serrer fort afin de lutter contre sa peur du noir. Il lui servait de nounours en fait !  Imaginez la tête de leur mère en ne découvrant plus son nouveau-né dans son berceau le lendemain matin !! J'adore raconter cette anecdote car je la trouve très touchante et révélatrice du lien qui les unit.

 

Là encore, nous voulions une manière originale de lui demander d'être la marraine de notre petit oiseau. Je me suis creusé les méninges, mais je suis assez satisfaite du résultat.

En fait, j'ai découpé des lettres de couleur et lui ai envoyées par la poste. Le tout accompagné par une petite carte signée de la main de son(sa) futur(e) filleul(e). Une fois qu'elle a pu reconstituer le message, elle a découvert ceci :

 

 

2012-09-01-14.43.44.jpg

 

 

Emotion garantie !!

Publié dans L'attente et le reste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article